Désireuse de pérenniser les talents internes, de stimuler leur éclosion et d’attirer de nouveaux profils, la SWDE s’est lancé un challenge ambitieux de modernisation et dynamisation des ressources humaines. En l’espace de quelques années, une nouvelle impulsion a permis de promouvoir une gestion positive et efficiente du capital humain au sein de l’entreprise.

6

Dynamiser
les ressources humaines

Formations &
développement des compétences

Amélioration des compétences et valorisation du savoir-faire interne

La crise sanitaire a fortement impacté l’organisation des formations, tantôt interdites en période de confinement, tantôt autorisées sous conditions sévères (nombre de participants limités…).

La pandémie a donc rendu l’organisation plus difficile. Il a fallu convaincre les formateurs, rassurer les participants, trouver des locaux plus grands, adapter les formats, digitaliser en partie les supports. La SWDE a pu faire preuve d’agilité en la matière puisqu’un peu plus de 500 heures de formation ont été dispensées intégralement à distance en 2020.

29

En 2018 et 2019, la SWDE a dispensé une moyenne de 29 heures de formation par ETP.
En 2020, malgré les difficultés liées aux restrictions sanitaires, 17,17 heures de formation par ETP ont malgré tout pu être dispensées. Si le nombre d’heures consacré à la formation a fortement diminué par rapport aux 2 dernières années,
c’est en grande partie dû aux formations données à distance : un cours online de 2 ou 3 heures correspond
en moyenne à 8 heures de formation en présentiel.

Le catalogue de formation

236

Par rapport à 2019, le catalogue de formations dont s’est dotée la SWDE s’est enrichi de 8 titres de formations supplémentaires. Ce catalogue de formation continue est accessible et consultable en ligne. Les 236 titres de formation concernent les domaines de compétence suivants : la production, la distribution et la qualité d’eau, la santé et la sécurité des travailleurs, le management, la gestion de projets, etc. Une bonne moitié de ces formations ont par ailleurs été proposées par les formateurs internes et experts de la SWDE.

Gestion des talents
& mobilité

Un plan de recrutement ambitieux atteint

La transformation de l’organisation fixée à l’horizon 2022 nécessite des efforts importants de la part du personnel qui, en plus d’assurer les tâches quotidiennes, est amené à gérer les événements imprévus, planifier la mise en œuvre de projets ambitieux, se former à de nouvelles procédures, intégrer de nouvelles technologies, etc.

En 2019, face à la nécessité de devancer ses besoins en matière de ressources humaines et de préparer le départ de quelque 300 membres du personnel qui atteindront l’âge de la pension dans les proches années à venir, la SWDE a fait le choix d’anticiper les engagements prévus pour 2020, 2021 et 2022 via un plan de recrutement ambitieux intégrant 103 postes à pourvoir. En 18 mois, l’objectif a été atteint. Par ce recrutement massif, la SWDE entend :

maintenir une charge de travail acceptable
renforcer le bien-être des collaborateurs
assurer le transfert des connaissances et du savoir-faire.

Marge de progression
2019-2020

Profils des recutés

Profils des recutés

Une collaboration renforcée avec le Forem

En 2019, le Centre de compétence Forem Polygone de l’eau et la SWDE donnaient en coup d’accélérateur à leur collaboration au travers de l’opération Coup de poing pénurie ciblée, pour la SWDE, à la formation exclusive de fontainiers.

Du personnel technique de la SWDE a participé à la définition du programme de formation et d’une grille d’évaluation préfigurant la validation des acquis de l’expérience à l’échelle régionale.

La SWDE et le Forem ont mis en place un CECAF (Certificat des compétences acquises en formation) et une validation des compétences pour les fontainiers. Cela permet aux titulaires de valoriser leurs compétences techniques sur le marché du travail et contribue dès lors à leur employabilité, attestant de leur maîtrise des standards actuels du métier.

Les CECAF sont en passe de devenir des certificats
de validation des compétences qui ont valeur de document légal reconnu en Fédération Wallonie-Bruxelles. Nos fontainiers auront ainsi un diplôme qui attestent de la maîtrise de leur métier.

Carine Courtin

Manager du Centre de compétences

La SWDE et le Forem ont renforcé leur collaboration par la signature, le 14 septembre 2020, d’une convention de coopération qui vise à :

augmenter les moyens humains et matériels consacrés à la formation aux métiers de l’eau en Wallonie

faciliter la formation continue du personnel de la SWDE déjà en activité, de manière à suivre les évolutions techniques et technologiques des métiers concernés

contribuer au développement d’une filière d’excellence en Wallonie

Tous secteurs confondus, opérateurs publics et entreprises privées, il y a en Wallonie une vraie filière « Eau » qui occupe environ 3.000 personnes. Ses performances dépendent également des compétences et de l’expertise des effectifs qu’elle peut recruter.

Dans la convention, le Forem et la SWDE s’engagent notamment à :

partager les équipements nécessaires au déploiement de l’offre de formation

développer et mettre en œuvre des actions de développement et de certification des compétences dans le domaine de l’eau à destination de différents publics (demandeurs d’emploi, travailleurs, etc.)

développer et mettre en œuvre des actions d’information et de sensibilisation à destination de différents publics (organisation de conférence, actions vers les enfants, élèves, étudiants, etc.)

développer et mettre en œuvre des actions d’information et de sensibilisation sur le plan international

partager les infrastructures, le matériel, l’équipement, les outils pédagogiques

participer conjointement à des projets dans le secteur de l’eau